Canzoniere

par virginielebrun

François Pétrarque (Francesco Petrarca), est « le » poète italien du XIV ème siècle.Curieux, jamais apaisé, il voyagea beaucoup pour lui même ou pour certaines missions diplomatiques en alternant des séjours en France et en Italie. Ses poésies dédiées à Laura, la femme aimée,  sont très connues ainsi que son Chansonnier (Canzoniere). A partir de 1343, il connut une crise morale et religieuse. Vrai humaniste, ami de Boccace, il se dédia à l’ étude des auteurs antiques. Il fut très imité et influença beaucoup de poètes ainsi que les auteurs de la Pléiade comme Ronsard et Du Belley qui a écrit ensuite : J’ ai oublié l’ art de pétrarquiser.Dans cette chanson CCLXXII, il nous raconte que le temps passe, que la mort approche à grands pas, les vents pertubent la navigation et les feux commencent à s’ éteindre:

La vita fugge e non s’ arresta un’ ora

e la morte vien dietro a gran giornate

e le cose presenti e le passate

mi danno guerra, e le future ancora;

e ‘l rimembrare e l’ asspettar m’ accora

or quinci or quindi, si che ‘n veritate,

se non ch’ i’ o di me stesso pietate

i’ sarei già di questi pensier fora.

Tornami avanti s’ alcun dolce mai

ebbe ‘l cor tristo, e poi da l’ altra parte

veggio al mio navigar turbati i venti :

veggio fortuna in porto, e stanco ormai

il mio nocchier , e rotte arbore e sarte,

e i lumi bei che mirar soglio, spenti.

 

Publicités