Italia, leçon de littérature italienne, 3ème partie

par virginielebrun

Giuseppe Ungaretti (1888-1970) a fréquenté dans sa jeunesse des lieux culturels et les anarchistes français.

Il combat lors de la première guerre mondiale. En 1920, il écrit le Bulletin du Ministère des affaires étrangères. En 1936, il obtient la chaire de littérature à l’ Université de S. Paolo au Brésil.

Pendant la première guerre mondiale, il écrit le recueil L’ Allegria. Dans cette poésie, il raconte qu’ il n’ est qu’ un poète mais que faisant partie du peuple, il s’ est engagé. Il est devenu le soldat de l’ Italie, lui parle directement comme si c’ était sa mère et se repose dans cette uniforme comme si c’ était son père.

Sono un poeta

un grido unanime

sono un grumo di sogni

Sono un frutto

d’ innumerevoli contrasti d’ innesti

maturato in una serra

Ma il tuo popolo è portato

dalla stessa terra

che mi porta

Italia

E in questa uniforme

di tuo soldato

mi riposo

come se fosse la culla

di mio padre

Publicités