Le don d’ Anna de Cecilia Samartin

par virginielebrun

Image

Cecilia Samartin nous plonge en plein Salvador en proie à la guerre civile.

Comment s’ en sortir quand on n’ est qu’ une petite fille brutalement et tragiquement démunie de tout?

Comment faire face à l’ adversité?

La clef de Cecilia Samartin est l’ AMOUR, avoir un référent qui sert de guide.

Les rencontres, le hasard, font le reste.

Il faut seulement être généreux et savoir s’ ouvrir aux autres. Anna, la protagoniste, sans larmoiement, avec une analyse psychologique certaine (Cecilia Samartin est thérapeute) va s’ accrocher, vivre. Le tout avec une magnifique description de l’ amour filial, divin et croisera le chemin d’ un homme…

Le destin?

Voilà ce que dit l’ auteure:

« Le don d’ Anna raconte l’ histoire d’ une enfant qui vit une terrible tragédie au cours de la guerre civile sanglotante qui a déchiré le Salvador dans les années 1980. Elle réussit à survivre et à surmonter les horreurs de la guerre grâce à la force qu’ elle tire de l’ amour de sa mère. Elle porte cet héritage dans son coeur, telle une amulette secrète, loin du petit village de son enfance, où elle parvient à cicatriser ses plaies et celles de son entourage. Ce roman s’ inspire de plusieurs femmes que j’ ai eu le privilège de connaître, dont ma mère et ma grand-mère, mais c’ est un hommage à toutes les mères, à leur mémoire, à ce qu’ elles nous apportent et à leur amour, à jamais présent. » 

Publicités