Respect les « djeunes »

par virginielebrun

Caroline:- « Maintenant, ils ne respectent rien. Ni Dieu ni Diable. Ils savent tout, ils jugent de tout… A croire qu’ ils n’ ont jamais habité notre ventre, qu’ ils n’ ont jamais été pendus au sein- et le mal, après, pour les déloger de là! »

René de Obaldia

Du vent dans les branches de sassafras 1966

Acte I sc.3

J’ adore cette pièce, il y a pleins de trouvailles. Je vous la conseille vraiment.

L’ auteur:

Né en 1918

Arrière petit-fils du président panaméen José Domingo de Obaldia

Fils du ministre de l’ intérieur José Clemente de Obaldia

Mobilisé en 1940, prisonnier dans un stalag.

Il commence sa carrière de dramaturge à l’ aide de Jean Vilar qui donne sa première grande pièce Génousie en 1960

1990: Il devient Académicien

Il a obtenu de nombreux prix littéraires

Quelques oeuvres

1949: Midi (recueil de poèmes)

1999: Obaldiableries

2011: Exobiographie

….

D220px-Renedeobaldia03

Publicités