Jim Morrison

par virginielebrun

Jim_Morrison_1969
« Dans la vie, j’ ai eu le choix entre l’ amour, la drogue et la mort. J’ ai choisi les deux premières et c’ est la troisième qui m’ a choisi. »

On connaît bien cet artiste mais c’ est surtout le poète qui m’ intéresse et que l’ on connaît moins.
Né en 1943 et mort en 1971 à Paris, il fut chanteur, cinéaste et poète.
Il lit Joyce, William Blake, Arthur Rimbaud et les Beat poets. A étudié l’ histoire antique, la philosophie de la contestation (Montaigne, Sartre, Hume) et la psychologie des foules (Gustave Le Bon), l’ histoire médiévale et le cinéma.
Jim Morrison prend beaucoup de LSD et est adepte des transes chamaniques à l’ aide de l’ ayahasca et est à l’origine de quelques scandales.
Il croise Ray Manzarek et créent The Doors. Jim Morrison explique le nom du groupe de la façon suivante:
« Il y a le connu. Il y a l’ inconnu. Entre les deux, il y a la porte et c’ est ça que je veux être. »

Le succès fulgurant de The Doors, leur notoriété soudaine déstabilisent Jim Morrison. La phrase suivante est assez symptomatique:
« Je me suis d’ un seul coup rendu compte (…) que j’ étais le jouet de nombreuses forces dont je n’ avais qu’ une vague notion. »

Il se concentre de plus en plus sur l’écriture:
« J’aime la musique (…) mais certaines choses que j’ ai à dire ne peuvent être mises en musique et seraient communiquées au mieux par le biais d’ un livre. »

A écrit les recueils suivants:
Far Arden
The Wilderness
The American Night
The new creatures

Travail sur le cinéma:
Notes on the vison

Publicités