Tranches de vie n°7

par virginielebrun

INNAMORAMENTO

 

« Peu me tente le bonheur, lequel n’a point de forme. Mais en gouverne la révélation de l’amour. »

Citadelle, Antoine de Saint-Exupéry

  Une simple poignée de mains et tout devint clair pour Nicolas. Celle qui cherchait depuis si longtemps se trouvait en face de lui. Elle retira sa main pour s’en aller. Moult souvenirs… Tout se bouscula dans sa tête. Elle qui croyait ses blessures cicatrisées… Nicolas fixa ses yeux verts et lui dit:« Attends… Et si on prenait un verre ensemble… tu sais… pour parler… » Il ne s’était jamais senti si gauche. Les yeux de Nathalie regardèrent le sol et elle répondit: « Ecoute, Nicolas, je n’ai pas le temps, je suis pressée. Il approcha sa main de la sienne, la dévisagea et ajouta: « Juste un verre, je t’en prie.» C’ était bien la première fois qu’il priait quelqu’un. Il ne se reconnaissait plus. Elle dégagea ses doigts de la main de Nicolas, se mordit les lèvres et s’entendit prononcer un faible «d’accord». Elle avait accepté pour lui dire tout ce qu’elle pensait de lui, régler ses comptes, lui jeter à la face toute cette rancœur mais elle s’ entendit dire cette simple réponse, un simple «d’ accord». Depuis cette simple réponse, ils avaient pris un verre puis deux. Ils s’étaient vus et revus. Ils étaient faits l’un pour l’autre. Elle avait pu constater qu’il avait changé. Ce n’était plus celui qui l’avait fait souffrir. Il avait grandi. Il avait oublié cette adolescente un peu trop capricieuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités