Hygiène de l’assassin

par virginielebrun

Je dois avouer que je n’ avais jamais lu de livre d’Amélie Nothomb. Je ne la « connaissais » qu’à travers ses interviews.

Le mal est réparé. J’ai voulu commencer par son premier livre qui a déjà 20ans.

Image

  • L’histoire:

Prétextat Tach est un auteur réputé qui a eu le Prix Nobel de littérature. Ce vieux misanthrope obèse se tient à l’écart du monde mais voilà il lui reste deux mois à vivre. Des journalistes sollicitent donc des entrevues. Il les considérera comme des duels à l’aide de sa mauvaise foi et sa logique. Cependant le cinquième journaliste qui viendra ne sera pas comme les autres… Comment tenir tête à Prétextat Tach? Les échanges se feront acides et tourneront à l’interrogatoire.

  • Pourquoi est-ce qu’il faut le lire?

-C’est cynique, acerbe, ironique, incisif et mordant.

– Amélie Nothomb ne ménage pas la langue et la cisèle parfaitement et n’hésite pas à utiliser le mot qui va faire mouche .

-Parce qu’il n’y a pas un mot de trop.

– Parce qu’avec ce livre, comme pour tous les bons, cela change notre regard.

-Ce n’est pas fait pour les « lecteurs-grenouilles ».

  • L’auteur

Elle est née en 1967 à Kobé et y a vécu pendant ses cinq premières années, d’où son attachement au Japon. Dès son premier roman, Hygiène de l’assassin, Amélie Nothomb s’est imposée comme un écrivain singulier. En 1999, elle obtient avec Stupeur et tremblements le Grand Prix de l’Académie française.

Au fait, que pensez-vous des livres audio?

Publicités