La sonate à Kreutzer

par virginielebrun

sans-titre (34)

  • L’histoire

Cette nouvelle de Tolstoï parue en entre 1887 et 1889 est une condamnation du mariage et de l’amour charnel.

« Allez la voir? » m’interrogeai-je. Aussitôt je me répondis qu’il fallait allez la voir, que probablement cela se faisait toujours. Quand un mari, comme moi, avait tué sa femme, il fallait certainement qu’il aille la voir. « Si cela se fait, il faut y aller, me dis-je. Et si c’était nécessaire j’aurai toujours le temps », songeai-je à propos de mon intention de me suicider… 

  • Pourquoi la lire?

Pour sa modernité et les réflexions de Tolstoï comme:

« –Vous me demadez comment le genre humain se perpétuera? dit-il, en s’installant de nouveau en face de moi; il écarta les jambes et appuya ses coudes sur ses genoux. Pourquoi? Pourquoi doit-il se perpétuer, le genre humain?

-Comment, pourquoi? Autrement, nous n’existerions pas.

-Et à quoi bon exister?

-A quoi bon? Pour vivre.

-Mais vivre pour quoi? Si l’on ne poursuit pas aucun but, si la vie nous a été donnée pour elle-même, nous n’avons pas de raison de vivre. » 

Pour un style simple, travaillé et incisif.

-Une vision de la femme particulière à l’époque

  • L’auteur

13346_tolstoi

Tolstoï  naît en 1828. Son père est la comte Nicolas Ilitch et sa mère est née princesse Volkonskaïa. Les enfants Tolstoï sont orphelins jeunes et sont confiés à leurs tantes.

En 1844, il s’inscrit à la faculté des langues orientales de Kazan. L’année suivante, il s’inscrit à la faculté de droit. En 1847, il quitte l’Université sans diplôme pour aller à Iasnaïa Poliana, terre qui fait partie de son héritage.

En 1851, il commence la première partie de son autobiographie: Enfance. En 1852, il écrit des récits caucasiens. En 1853, est publié Incursion. En 1854, il est affecté sur sa demande à l’armée de Crimée. Adolescence est publié. En 1955, les récits de Sébastopol font sensation. En 1857, il écrit Lucerne. En 1858, la nouvelle Trois morts est publiée. En 1859, il fonde une école et instruit lui-même les enfants de ses paysans. Il publie Le bonheur conjugal. En 1861, il est médiateur de paix entre paysans et propriétaires suite à l’abolition du servage. En 1862, il se marie avec une fille d’un médecin de 20 ans: Sophie Andreïevna Bers. En 1863, il publie Les Cosaques, Polikouchka. Entre 1863 et 1868, Guerre et paix est publié sous le titre: 1805 dans la revue Le messager russe. De 1875 à 1877, Anna Karénine paraît dans la même revue. En 1886, La mort d’ Ivan Ilitch, La puissance des ténèbres et Les fruits de l’instruction paraissent. En 1889, il écrit Le Diable. En 1890, il renonce à ses droits d’auteur pour ses œuvres publiées après 1881. En 1897, Qu’est-ce que l’art? est un traité condamnant les arts et les artifices. En 1899, Résurrection critique la société, les institutions comme la Justice et l’Eglise. En 1900, paraît Le cadavre vivant. En 1903, il publie A propos de Shakespeare et du drame et Hadj Mourat.  En 1905, arrive La révolution d’octobre, Tolstoï s’insurge. En 1908, il écrit une protestation avec le livre Je ne puis me taire.

Il meurt en novembre 1910.

Publicités