The Grand Budapest Hotel

par virginielebrun

sans-titre (72)

Après des films comme La famille Tenenbaum, Monrise Kingdom ou A bord du Darjeeling limited, Wes Anderson sort son dernier petit bijou:

The Grand Budapest Hotel qui rend hommage à l’auteur auteur Stefan Sweig.

Pourquoi aller le voir?:

  • Un casting de rêve comme Ralph Fiennes, Adrien Brody, Jude Law,  Wilhem Dafoe, les Français Mathieu Amalric et Léa Seydoux. A noter la présence du jeune Tony Revolori qui a son tout premier rôle.
  • La performance de Ralph Fiennes.
  • Les fameuses couleurs (rose, bleu, vert) typiques du réalisateur.
  • L’humour.
  •  Le travail photographique. Chaque image est un chef d’oeuvre.
  • Le décor:

sans-titre (73)

L’histoire:

Le jeune Zéro a dû fuir son pays à cause de la guerre et trouve une place de groom au Grand Budapest Hôtel et découvre M. Gustave H. qui va le former et qui n’hésite pas à « fréquenter » les clientes de son hôtel.

137574.jpg-c_100_100_x-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Arrive l’héritage d’une riche cliente avec toutes les péripéties que cela suppose.

133355.jpg-c_100_100_x-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx       sans-titre (77)

Les thèmes abordés:

Sous le rire et les situations coquasses,  Wes Anderson traite les thèmes de la décadence d’une civilisation(thème cher au réalisateur), de la seconde guerre mondiale, du courage, de la tolérance, de l’acceptation de l’autre et de l’évolution de la civilisation.

Publicités