Agora

par virginielebrun

19201260 (2)

 

Film de 2009

De Alejandro Amenàbar (Sorti après Mar adentro)

Avec: Rachel Weisz:Hypatie

images (32)

Michael Lonsdale: Théon

Max Minghella: Davus

sans-titre (103)

Oscar Isaac: Oreste (acteur principal de Llewyn Davis)

images (33)

Rupert Evans: Synésius

Sammy Samir: Cyrille

images (30)

Ce film a été sélectionné à Cannes et a obtenu 7 Goya en Espagne dont celui du meilleur scénario original et a été récompensé au Festival du film des Hamptons.

L’histoire

« Au IVe siècle après Jésus-Christ. L’Egypte est sous domination romaine. A Alexandrie, la révolte des Chrétiens gronde. Réfugiée dans la grande Bibliothèque, désormais menacée par la colère des insurgés, la Brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l’aide de ses disciples. parmi eux, deux hommes se disputent l’amour d’Hypatie: Oreste, futur préfet de la ville, et le jeune esclave Davus, déchiré entre ses sentiments et la perspective d’être affranchi s’il accepte de rejoindre les chrétiens, de plus en plus puissants… »

Pourquoi le voir?

  • Ce film se veut être un ambitieux péplum. Faire ressusciter le genre, ce n’est pas évident.

images (29)

  • Cela fait réfléchir sur l’intolérance religieuse.
  • Et les thèmes suivants:
  • La raison contre la croyance.

images (34)

  • Les femmes et les sciences.
  • Les avancées techniques et scientifiques de l’époque.

 

images (32)

Hypatie d’Alexandrie (370-415)

Voici l’article de Pierre Hadot de l’ Encyclopoedia Universalis:

Fille du mathématicien Théon d’Alexandrie, elle est peut-être la seule femme versée dans les sciences exactes qu’ait connue l’Antiquité. Elle commente, dans des ouvrages malheureusement perdus, les écrits mathématiques de Diophante et d’Apollonius; elle écrit un « canon astronomique » et sait fabriquer des appareils scientifiques (planisphère, hydroscope, ainsi qu’en témoignent les lettres et ouvrages de son disciple Synésius de Cyrène. Elle tient aussi école de philosophie à Alexandrie. A en juger par les œuvres de Synésius de Cyrène (370-415), sa doctrine se situe dans la tradition de Plotin de Porphyre. les historiens anciens insistent sur le fait que, malgré sa beauté, elle resta vierge toute sa vie. Son genre de vie présente des traits qui tiennent pourtant de l’impudeur des cyniques. Elle parcourt les rues d’Alexandrie en proposant son enseignement philosophique et éteint l’amour trop passionné d’un disciple en lui montrant les linges tachés de son flux menstruel. Elle meurt assaillie en pleine rue et mise en pièces par la populace chrétienne d’Alexandrie, qui lui reproche d’empêcher la réconciliation entre le préfet Oreste et le patriarche Cyrille. Cette fin tragique est souvent évoquée dans la littérature moderne comme exemple des méfaits de l’intolérance religieuse.

Le film: Inside Llewyn Davis

 

Publicités