Virginia L.

Poésie. Dessin.

Mois : août, 2014

Etienne Martin

Jusqu’au 16 septembre, le Musée des Beaux arts de Lyon propose une exposition sur Etienne Martin (1913-1995).

images (42)

Le musée a déjà fait une exposition dédiée à l’artiste mais celle-ci est là pour marquer l’acquisition faite par le musée de la sculpture Hommage à Brown (1988-1990). Un véritable totem.

Etienne-Martin_hommage-Brown_AR0048_250-250

En effet, James Jacques Brown était un artiste très proche d’Etienne Martin. Ce qui est intéressant est qu’elle est exposée face à celle-ci, Etienne Martin écrase l’envie et la médiocrité du sculpteur J. Brown:

sans-titre (135)

Il a été formé aux Beaux Arts de Lyon et a enseigné. C’est un hommage à une figure majeure du XXe s. De La Sauterelle (1933) , emblématique des années de formation:

sans-titre (134)

à l’ Ecce Homo (1993),

images (41)

C’est une racine d’oranger avec des chaînes, de quoi voir un Christ supplicié. Le bois est le matériau préféré du sculpteur comme pourrait l’indiquer son œuvre Le Pommier-Homme dont le titre prouve bien qu’il faisait passer l’arbre, le bois avant l’homme.

En passant par le Nautilus, hommage à Jules Verne:

images (43)

et la Pietà (en tilleul, 1945):

sans-titre (133)

L’exposition nous parle de l’artiste amateur d’architecture qui dessinait des plans de sa maison de famille de Loriol et qui avait une vision architecturale de la sculpture comme le montrent aussi ses Etudes pour demeure en fil de fer.

sans-titre (136)

L’œuvre de l’artiste est représentée chronologiquement. Cela témoigne des enjeux de son temps. Avec ses récompenses nationales et internationales, Etienne Martin s’inscrit dans l’histoire de l’art du XXe s. par la liberté accordée au matériau employé et par la diversité de ses inspirations.

 

La Cappella San Severo

Il n’y a que Naples qui peut accueillir ce genre de mystères. En plein cœur de la ville, le  Musée Chapelle Sansevero è un bijou du patrimoine artistique. Créativité baroque et beauté e mystère se mêlent en créant une atmosphère unique, presque hors du temps.

Parmi les chefs-d’ œuvre, il y a les célèbres sculptures de Giuseppe Sanmartino comme le Christ voilé (Cristo velato) pour son image qui  fait le tour du monde pour la prodigieuse texture de son voile en marbre. Selon notre angle de vision, le Christ semble avoir des expressions différentes.

sans-titre (129)

Il y a aussi des merveilles de virtuosité comme le Disinganno (le fait de sortir de la tromperie), une sculpture dédiée au père de Raimondo di Sangro. Ce dernier espère que son père a retrouvé la morale religieuse avant sa mort. On le voit sortir du filet qui représente la tromperie.

phpThumb_generated_thumbnail

Un soldat allemand, en 1942, n’ a pas voulu croire que c’était uniquement fait de marbre. Pour « vérifier », il a cassé une partie du filet.

Ou encore cette vierge Marie:

sans-titre (130)

Mais il y a aussi des présences énigmatiques comme ces Machines anatomiques. La Cappella Sansevero représente un des plus singuliers monuments che le génie humain aie jamais conçu.

 

imagesCAXH48VD

Ce ne sont pas des squelettes mais des machines fabriquées. Elles représentent le système sanguin. C’est du haut niveau pour l’époque même si maintenant, avec nos connaissances actuelles, on peut relever quelques erreurs.

C’est donc un mausolée mais aussi un temple initiatique dédiée à la franc-maçonnerie avec certains de ses symboles comme le dédale que l’on voit au sol.

sans-titre (131)

De quoi refléter la personnalité de son concepteur: Raimondo di Sangro, septième prince de Sansevero (1710-1771).

sans-titre (132)

 

 

 

Le conte de la princesse Kaguya

sans-titre (118)

Voilà le dernier né des studios Ghibli crées par Miyazaki et Takahata et il y a de grandes chances pour que ce soit leur dernier film. En effet, les studios Ghibli, créateurs de Mon voisin Totoro et du Voyage de Chihiro, ont informé qu’ils arrêtaient la création de grands films. Le Made in Japan coûte trop cher.

sans-titre (128)

Le Conte de la princesse Kaguya, sorti au Japon le 23 novembre 2013 et en France le 25 juin 2014, reprend le conte traditionnel du Coupeur de bambous.

Histoire:

Une petite princesse de la Lune est envoyée sur terre et confiée à une famille qui vit dans la nature. Le père la trouve en coupant du bambou. Elle est alors de la taille d’une toute petite poupée.

images (40)

Avec sa femme, ils l’éduquent et voient le bébé grandir vite, vite…

sans-titre (121)

Elle rencontre un garçon qu’elle aime mais il est l’heure de parfaire son éducation de jeune fille qui vit à la campagne. Elle doit alors partir mais face au codes de la cour, la princesse Kaguya souffre.

sans-titre (123)

et doit faire face au peuple de la lune qui revient la chercher. Comment va-t-elle réagir?

images (38)

 

A méditer:

– La Nature contre la culture représentée par les codes de la Cour impériale.

– Qu’est-ce que vivre? Est-ce ressentir des sentiments?

C’est également plein de poésie comme d’habitude dans les films de Miyazaki. Les couleurs, les traits et le thème sont touchants. Il y a des moments où des traits s’ accélèrent et se font plus sec:

imagesCATSBHLR

Dans la salle, les gens semblaient emportés.

Parler

Pour quoi dire?

Toute cette pression.

Tous c es clichés.

C’est juste un amour.

Que veux-tu.

Tu vois, c’est comme ça.

Un amour.

Une rencontre.

Une habitude.

Et puis, oust

C’est la fin.