La petite fille de monsieur Linh

par virginielebrun

sans-titre (150)

Voilà de début:

« C’est un  vieil homme debout à l’arrière d’un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh. Il est seul désormais à savoir qu’il s’appelle ainsi. Debout à la poupe du bateau, il voit s’éloigner son pays, celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que dans ses bras l’enfant dort. Le pays s’éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l’horizon, pendant des heures, malgré le vent qui souffle et le chahute comme une marionnette. »

 

L’histoire:

Un vietnamien d’un certain âge se réfugie aux Etats-Unis après avoir perdu son fils, sa belle-fille. Pour sauver sa petite-fille, il part avec elle à contre-coeur en Amérique dans un lieu réservé aux réfugiés. S’ensuivent certaines rencontres et des péripéties.

Philippe Claudel soulève quelques questions:

  • Ce livre parle de la perte de repères. Comment quitter son pays, ses odeurs en ne gardant que ses souvenirs?
  • Qu’est-ce que l’amitié?
  • Est-ce que l’on peut vivre si l’on n’ a pas trouvé un sens à la vie, des repères?

L’auteur:

Philippe_Claudel_2013

Philippe Claudel est agrégé de lettres modernes et a consacré une thèse à André Hardellet.  il est maître de conférences à l’Université de Nancy au sein de laquelle il enseigne l’écriture scénaristique. Philippe Claudel a également été professeur en prison et auprès d’adolescents handicapés physiques. Ses principaux romans sont traduits dans le monde entier; son film, Il y a longtemps que je t’aime, a obtenu un grand succès en France et dans le monde. Il intègre l’Académie Goncourt le 11 janvier 2012 au couvert de Jorge Semprun. Il a écrit de nombreuses œuvres dont celle qui traite de la première guerre mondiale: Les âmes grises.

 

Publicités