Virginia L.

Poésie. Dessin.

Mois : mars, 2015

Café littéraire 1

Quand des personnes curieuses se réunissent, voilà ce qui en ressort:

  • Dostoïevski et Les frères Karamazov

Il y a le père, Fiodor Pavlovich, riche, malhonnête et débauché, et ses trois fils légitimes: Mitia, impulsif, orgueilleux, sauvage; Yvan, intellectuel, raffiné, intransigeant; Aliocha, sincère, pieux, naïf. Et puis il y a le fils illégitime, Smerdiakov, libertin cynique vivant en serviteur chez son père. L’un d’eux sera parricide.

Roman complet et flamboyant, Les Frères Karamazov rassemble une intrigue policière, plusieurs histoires d’amour, des exposés théologiques et métaphysiques éblouissants et des personnages inoubliables déchirés par leurs conflits intérieurs. Sans doute le chef-d’oeuvre de Dostoïevski. C’est l’occasion de réfléchir sur les citations suivantes:

J’ai foi dans le peuple et je suis toujours heureux de lui rendre justice, mais sans le gâter en aucune façon.

A mon avis, point n’est besoin de détruire, il suffit d’anéantir dans l’humanité l’idée de Dieu, voilà pour commencer ! […]

 

  • Puis un hommage à Michel-Ange avec

Pietra viva de Léonor de Récondo:

Michelangelo, en ce printemps 1505, quitte Rome bouleversé. Il vient de découvrir sans vie le corps d’Andrea, le jeune moine dont la beauté lumineuse le fascinait. Il part choisir à Carrare les marbres du tombeau que le pape Jules II lui a commandé. Pendant six mois, cet artiste de trente ans déjà, à qui sa pietà a valu gloire et renommée, va vivre au rythme de la carrière, sélectionnant les meilleurs blocs, les négociant, organisant leur transport. Sa capacité à discerner la moindre veine dans la montagne a tôt fait de lui gagner la confiance des tailleurs de pierre.
Lors de ses soirées solitaires à l’auberge, avec pour seule compagnie le petit livre de Pétrarque que lui a offert Lorenzo de Medici et la bible d’Andrea, il ne cesse d’interroger le mystère de la mort du moine, tout à son désir impétueux de capturer dans la pierre sa beauté terrestre.
Au fil des jours, le sculpteur arrogant et tourmenté, que rien ne doit détourner de son œuvre, se laisse pourtant approcher : par ses compagnons les carriers, par la folie douce de Cavallino, mais aussi par Michele, un enfant de six ans dont la mère vient de mourir. La naïveté et l’affection du petit garçon feront  resurgir les souvenirs les plus enfouis de Michelangelo.
Parce qu’enfin il s’abandonne à ses émotions, son séjour à Carrare, au cœur d’une nature exubérante, va marquer une transformation profonde dans son œuvre. Il retrouvera désormais ceux qu’il a aimés dans la matière vive du marbre.

  • Puis la découverte de la Finlande avec

– Jean Sibelius, né le 8 décembre 1865 à Tavastehus, dans le grand-duché de Finlande et mort le 20 septembre 1957 à Järvenpää  est un compositeur finlandais de musique classique. Il est, avec Johan Ludvig Runeberg, l’un des Finlandais qui symbolisent le mieux la naissance de l’identité nationale finlandaise, bien qu’il soit suédophone.

220px-Sibélius_1889-90

-Et le Kalevala

Le Kalevala de 1835

 
 

Le Kalevala est une épopée composée au XIXe siècle par Ellias Lönnrot, folkloriste et médecin, sur la base de poésies populaires de la mythologie finnoise transmises oralement. Il est considéré comme l’épopée nationale finlandaise et compte parmi les plus importantes œuvres en langue finnoise. Une première version, publiée en 1835, fut suivie en 1849 d’une édition considérablement augmentée qui comprend environ 23 000 vers. Le Kalevala est une sorte de patchwork, obtenu par l’assemblage de poèmes populaires authentiques recueillis entre 1834 et 1847 dans les campagnes finlandaises, notamment en Carélie. Ce poème représente la pierre angulaire de l’identité nationale finlandaise. Cette épopée a influencé bon nombre d’artistes finlandais.

BORGEN

Bon, O.K., c’est la première fois que je parle d’une série mais là, elle vaut vraiment le coup.

 

7584972,property=imageData,CmC=6271880,CmPage=6271896,CmStyle=6268394,v=1,CmPart=com.arte-tv.www

Borgen est une série danoise en trente épisodes créée par Adam Price et ses coscénaristes Jeppe Gjervig Gram et Tobias Lindholm et diffusée entre 2010 et 2013 sur DR1. En France, la série a été diffusé sur Arte.

Synopsis

« Borgen », le château de Christiansborg à Copenhague.

Borgen (« le Château ») est le surnom que les Danois donnent au siège du Parlement et aux bureaux du premier ministre, situés au château de Christiansborg à Copenhague.

6281694,templateId=scaled,property=imageData,height=235,v=1,width=415,CmPart=com.arte-tv.www

Chef du Parti centriste intègre au caractère bien trempé, Birgitte Nyborg devient contre toute attente première ministre. Mais une fois à la tête du gouvernement mais jusqu’où peut-on aller pour garder le pouvoir ? Au fil des épisodes, Birgitte réalise que concilier vie personnelle et vie professionnelle ainsi que ses idéaux et les sacrifices politiques nécessaires n’est pas chose aisée, surtout lorsque l’on est première ministre.

La politique

images (80)

Cette série est intéressante car elle permet de voir la politique intérieure (santé, éducation, énergie, agriculture, prostitution et rivalités politiques) et extérieure du Danemark (Groenland, Afghanistan, Amérique). Cela est tellement ressemblant que le personnage principal de la série, Birgitte Nyborg, peut faire songer à l’actuel chef du gouvernement danois, Helle Thorning-Schmidt, notamment parce que cette dernière est également mère de deux enfants et que la ligne politique de son parti peut, dans une certaine mesure, être assimilée à celle des centristes de la série. Toutefois, selon l’actrice principale de la série, la diffusion de la première saison au Danemark n’aurait pas influencé de manière importante le choix des électeurs lors des élections législatives danoises de 2011, l’actuelle ministre d’État étant déjà pressentie auparavant comme favorite.

La vie privée

L’engagement politique peut avoir des conséquences sur la vie privée (famille et santé) qui est encore plus mise en situation lors de la saison 3. En effet, cette saison est différente des autres car au Danemark, les séries doivent ne pas durer longtemps pour laisser la place à de nouvelles séries. C’est pourquoi la fin de la saison 2 peut ressembler à une fin mais la série a eu un tel succès (environ 1,5 million de téléspectateurs) a fait que Borgen a été prolongé.

images (79)

Relations avec la presse

La série montre les relations que les politiques ont avec la presse. Ils ont comme directeur de communication d’anciens journalistes et contactent directement les chaînes de télévision. En outre, le personnage de Mickael Laugesen, ancien président du Parti travailliste, il est devenu rédacteur en chef de l’Ekspress qui sera pour Birgitte Nyborg Christiansen le principal journal d’opposition. Dans la série, les journalistes ont autant de poids que les politiques. On suit l’équipe de TV1. En outre, Borgen nous permet de voir l’évolution du journalisme et le dictat de l’audimat.

images (81)

Fiche technique

Comédiens Rôles Fonctions
Sidse Babett Knudsen Birgitte Nyborg Premier ministre (saisons 1 et 2)
Présidente du Parti centriste (saisons 1 et 2)
Présidente des Nouveaux démocrates (saison 3)
Famille Nyborg Christensen
Mikael Birkkjær Phillip Christensen Époux de Birgitte Nyborg (saison 1)
Freja Riemann Laura Christensen Fille aînée de Birgitte Nyborg
Emil Poulsen Magnus Christensen Fils de Birgitte Nyborg
 Alastair Mackenzie Jeremy Welsh Compagnon de Birgitte Nyborg (saison 3)
Entourage professionnel de Birgit Nyborg Christensen
Pilou Asbæk Kasper Juul Spin doctor du Premier ministre (saison 1 et 2)
Ancien journaliste (saison 1)
Chroniqueur politique à TV1 (saison 3)
Morten Kirkskov Niels Erik Lund Chef de cabinet du Premier ministre
Équipe de la chaîne TV1
Birgitte Hjort Sørensen Katrine Fønsmark Journaliste à TV1 (saison 1 et 2)
Journaliste à L’Ekspres (saison 2)
Attachée de presse des Nouveaux démocrates (saison 3)
Benedikte Hansen Hanne Holm Journaliste politique à TV1 (saison 1)
Journaliste à L’Ekspres (saisons 1 et 2)
Journaliste à TV1 (saison 3)
Thomas Levin Ulrik Mørch Journaliste à TV1
Søren Malling Torben Friis Rédacteur en chef des journaux de TV1
Ministres du gouvernement Nyborg
Lars Knutzon Bent Sejrø Ministre des Finances (saison 1)
Vice-président du Parti centriste (saisons 1 et 2)
Dar Salim Amir Diwan Ministre du Climat et de l’Énergie (saisons 1 et 2)
Président du Parti de l’environnement (saisons 1 et 2)
Dirigeants du Parti travailliste
Peter Mygind Michael Laugesen Président du Parti travailliste (saison 1)
Rédacteur en chef de l’Ekspres
Flemming Sørensen Bjørn Marrot Président du Parti travailliste (saisons 1 et 2)
Ministre des Affaires étrangères (saisons 1 et 2)
Lars Brygmann Troels Höxenhaven Vice-président du Parti travailliste (saisons 1 et 2)
Ministre de la Justice (saisons 1 et 2)
Président du Parti travailliste (saison 2)
Ministre des Affaires étrangères (saison 2)
Bjarne Henriksen Hans Christian Thorsen Ministre de la Défense (saison 1)
Président du Parti travailliste (saisons 2 et 3)
Ministre des Affaires étrangères (saison 2)
Premier ministre par intérim (saison 2)
Petrine Ager Pernille Madsen Vice-présidente du Parti travailliste (saisons 1 et 2)
Ministre des Affaires sociales (saison 1)
Ministre du Commerce et de l’Industrie (saison 1)
Ministre des Finances (saisons 1 et 2)
Vice-présidente du Parti travailliste (saison 3)
Chefs de parti au Parlement
Søren Spanning Lars Hesselboe Président des Libéraux
Premier ministre (saisons 1 et 3)
Ole Thestrup Svend Åge Saltum Président du Parti de la liberté
Jannie Faurschou Yvonne Kjær Présidente de la Nouvelle droite
Signe Egholm Olsen Anne Sophie Lindenkrone Présidente du Rassemblement solidaire