Histoire de Guignol

par virginielebrun

Laurent Mourguet, après la crise de la canuserie, se proclama arracheur de dents. Il trouva les marionnettes pour attirer la clientèle et couvrir les cris des patients.

Très vite ce fut le succès et il créa son propre théâtre au Café du Caveau. Un cordonnier, le père Thomas, habitué des lieux, donnait spontanément de sa table la réplique à Mourguet, et amusait les spectateurs. Lors d’une séance, le joyeux buveur ne fut pas là; la pièce fut un échec. Mourguet décida alors de créer la marionnette du savetier, au cas où son absence se répéterait. Gnafron était né avant Guignol.

sans-titre (234)

La première trace de Guignol remonte aux environs de 1808.

sans-titre (233)

Son premier nom était Jean Siflavio Chignol, un voisin canut d’origine lombarde. Guignol incarne l’humour, l’indépendance et la joie de vivre.

Laurent Mourguet ne savait ni lire ni écrire. Les pièces constituant le répertoire nous sont parvenues grâce à un magistrat « Onofrio » habitué des spectacles… qui les mit noir sur blanc.

220px-Laurent_Mourguet

Guignol réprésenta également la voix du peuple critiquant les autorités et ses représentants et eut à subir la censure. Il est l’ascendant de l’émission de Canal+ Les Guignols.

sans-titre (235)

Parlez-vous lyonnais?

Gone / Enfant

Fenotte/ Femme

Bambanner/ Flâner

Décaniller/ Partir

Bajafler/ Parler

Trabouler/ Voyager

Cuchon/ Tas

La revoyure/ A nous revoir

Peter la maille/ Embrasser

Publicités