Under milk wood Au bois lacté de Dylan thomas

par virginielebrun

Je suis « tombée par hasard » sur cette citation en français et j’ai voulu en savoir plus:

Nous ne sommes ni tout à fait mauvais ni tout à fait bons

Nous qui vivons à l’ombre du Bois lacté

Et toi je sais tu seras le premier

A voir nos vertus plutôt que nos vices

sans-titre (239)

Et j’ai découvert ceci. C’est extrait de ce que dit le Révérend Eli Jenkins quasiment à la toute fin de Au bois lacté. Qu’en pensez-vous?

REV. ELI JENKINS

Every morning when I wake,
Dear Lord, a little prayer I make,
O please to keep Thy lovely eye
On all poor creatures born to die

And every evening at sun-down
I ask a blessing on the town,
For whether we last the night or no
I’m sure is always touch-and-go.

We are not wholly bad or good                
Who live our lives under Milk Wood,
And Thou, I know, wilt be the first
To see our best side, not our worst.

O let us see another day!
Bless us all this night, I pray,
And to the sun we all will bow
And say, good-bye–but just for now!

C’ est à l’origine une pièce radiophonique de l’auteur gallois Dylan Thomas , devenue plus tard une pièce de théâtre, un film et un opéra. Le conteur invite le public à écouter d’une oreille indiscrète les rêves des habitants du petit village gallois de Llareggub (village fictif), et leurs pensées les plus intimes nous sont livrées.

cropped-DT.com-banner

Lorsque Dylan Thomas séjourna à New Quay, il partit se promener au petit matin, et écrivit des vers au sujet des habitants lui vinrent alors à l’esprit. Il les couche sur le papier dans Quite Early One Morning (Un matin très tôt) en 1944, et enregistre l’histoire pour la radio en 1945. Il continuera à travailler sur cette idée pendant huit ans, en s’inspirant aussi du village de Laugharne dans lequel il s’installe en 1949. En septembre 1953, il livre à la BBC une version complète de Au bois lacté (Under milk wood). Il en lit un extrait pour la première fois en public aux Etats-Unis. Il meurt deux mois plus tard. La pièce est enregistrée en 1954 par la BBC sur une musique composée par Daniel Jones, ami de longue date de Dylan Thomas. Elle est diffusée pour la première fois le 25 janvier 1954. Le rôle de la ‘Première voix’ était assuré par Richard Burton. Dylan Thomas expliqua que Au bois lacté avait été conçue en réponse au bombardement atomique de Hiroshima, comme un moyen de réaffirmer la beauté du monde. Son écriture poétique ainsi qu’une liste de personnages inoubliables en font une pièce importante dans l’histoire de la radio et du théâtre.

 

Publicités