Gitanjali de Tagore

par virginielebrun

Bonjour à tous, j’ai découvert ce texte de Tagore que je veux partager avec vous. Il est extrait de Gitanjali:

Sur le rivage du monde infini se rassemblent les enfants . L’immensité du ciel s’immobilise au-dessus de leur tête tandis que résonne le vacarme des flots ininterrompu.

Sur le rivage du monde infini se rassemblent les enfants qui font du tapage et chantent;

Les enfants bâtissent une maison avec du sable et s’amusent avec des coquillages. Ils construisent des bateaux avec des feuilles de chêne et les lancent en souriant. Ils s’amusent sur le rivage.

Ils ne savent pas nager. Ils ne savent pas jeter un filet . Celui qui cherche une perle plonge dans l’eau pour la trouver, le commerçant court la mer sur son propre bateau. Les enfants, eux, ramassent des cailloux et les dispersent à nouveau. Ils ne cherchent aucun trésor caché. Ils ne savent pas non plus jeter un filet.

La mer clapote et l’étoile polaire brille au sourire du rivage. Les flots qui amènent la mort chantent un air insignifiant. Comme une mer qui fredonne en balançant le berceau de son bébé, la mer s’amuse avec les enfants. Et l’aurore polaire brille au sourire du rivage.

Sur le rivage du monde infini se rassemblent les enfants. Tandis qu’une tempête s’égare dans le ciel et que le bateau menacé par la mort fait naufrage, les enfants s’amusent toujours.

Qu’en pensez-vous?

Mais qui était  Tagore?

Description de cette image, également commentée ci-après

Rabindranath Thakur dit Tagore (1861-1941) eut une profonde influence sur la littérature et la musique du Bengale. Il a été couronné par le Prix Nobel de littérature en 1913 pour Gitanjali. Nombre de ses oeuvres ont été adaptés au cinéma. Son instruction à domicile ainsi que les voyages font de lui un non-conformiste et un pragmatique.  Il a soutenu comme Ghandi le mouvement pour l’Indépendance de l’Inde. Ses œuvres lui survivent, sous la forme de poésies, romans, pièces, essais et peintures ainsi que de l’institution qu’il a fondée à Shantiniketan, l’Université de Visva-Bharati.

Gitanjali (L’offrande lyrique), Gora (Visage-pâle), et Ghare-Baire (La maison et le monde) sont parmi ses œuvres les plus connues. Il a fréquemment recours au lyrisme rythmique, au langage familier, au naturalisme méditatif et modernisa l’art bengali en rejetant les restrictions qui le liaient aux formes indiennes classiques. Deux de ses chants sont devenus hymnes nationaux respectifs du Bangladesh et de l’Inde : Amar Shona Bangla et Jana Gana Mana. 

 

Publicités