Virginia L.

Poésie. Dessin.

Mois : juillet, 2012

My Italy 2

Image

Publicités

little Italy 1 find the painting?

Image

Se questo è un uomo

Tout le monde a entendu parler de cette magnifique oeuvre Si c’ est un homme de Primo, juif qui a connu les camps de concentration. Après la seconde guerre mondiale, il a publié cette oeuvre qui raconte ce qu’ il a subi, comment on déshumanise les gens et comment ils finissent par ne plus vivre comme des hommes sans oublier de beaux moments de soldarité. Au début du livre, il écrit cette poésie avec un message et une langue qui s’ adressent directement au coeur du lecteur. Le but est de nous rappeler de ce qui s’ est passé, nous qui vivons en sécurité et dans l’ abondance. Faire ce fameux devoir de mémoire si nous ne voulons pas que nos enfants se détournent de nous plus tard. Le risque est le suivant: n’ étant pas avertis, cela peut recommencer, voilà LE but de Primo Levi.

Voi che vivete sicuri

Nelle vostre tiepide case,

Voi che trovate tornando la sera

il cibo caldo e visi amici:

Considerate se questo è un uomo

Che lavora nel fango

Che non conoce pace

che lotta per mezzo pane

Che muore per un si o per un no.

Considerate se questa è una donna

Senza capelli e senza nome

Senza più forza di ricordare,

Vuoti gli occhi e freddo il grembo

Come una rana d’ inverno.

Meditate che questo è stato:

Vi comando queste parole.

Scolpitele nel vostro cuore

Stando in casa andando per via,

Coricandovi alzandovi;

Ripetetele ai vostri figli.

O vi si sfaccia la casa,

La malattia vi impedisca,

I vostri nati torcano il viso da voi 

Italia, leçon de littérature italienne, 3ème partie

Giuseppe Ungaretti (1888-1970) a fréquenté dans sa jeunesse des lieux culturels et les anarchistes français.

Il combat lors de la première guerre mondiale. En 1920, il écrit le Bulletin du Ministère des affaires étrangères. En 1936, il obtient la chaire de littérature à l’ Université de S. Paolo au Brésil.

Pendant la première guerre mondiale, il écrit le recueil L’ Allegria. Dans cette poésie, il raconte qu’ il n’ est qu’ un poète mais que faisant partie du peuple, il s’ est engagé. Il est devenu le soldat de l’ Italie, lui parle directement comme si c’ était sa mère et se repose dans cette uniforme comme si c’ était son père.

Sono un poeta

un grido unanime

sono un grumo di sogni

Sono un frutto

d’ innumerevoli contrasti d’ innesti

maturato in una serra

Ma il tuo popolo è portato

dalla stessa terra

che mi porta

Italia

E in questa uniforme

di tuo soldato

mi riposo

come se fosse la culla

di mio padre

Canzoniere

François Pétrarque (Francesco Petrarca), est « le » poète italien du XIV ème siècle.Curieux, jamais apaisé, il voyagea beaucoup pour lui même ou pour certaines missions diplomatiques en alternant des séjours en France et en Italie. Ses poésies dédiées à Laura, la femme aimée,  sont très connues ainsi que son Chansonnier (Canzoniere). A partir de 1343, il connut une crise morale et religieuse. Vrai humaniste, ami de Boccace, il se dédia à l’ étude des auteurs antiques. Il fut très imité et influença beaucoup de poètes ainsi que les auteurs de la Pléiade comme Ronsard et Du Belley qui a écrit ensuite : J’ ai oublié l’ art de pétrarquiser.Dans cette chanson CCLXXII, il nous raconte que le temps passe, que la mort approche à grands pas, les vents pertubent la navigation et les feux commencent à s’ éteindre:

La vita fugge e non s’ arresta un’ ora

e la morte vien dietro a gran giornate

e le cose presenti e le passate

mi danno guerra, e le future ancora;

e ‘l rimembrare e l’ asspettar m’ accora

or quinci or quindi, si che ‘n veritate,

se non ch’ i’ o di me stesso pietate

i’ sarei già di questi pensier fora.

Tornami avanti s’ alcun dolce mai

ebbe ‘l cor tristo, e poi da l’ altra parte

veggio al mio navigar turbati i venti :

veggio fortuna in porto, e stanco ormai

il mio nocchier , e rotte arbore e sarte,

e i lumi bei che mirar soglio, spenti.

 

L’ Infinito, petit cours de poésie italienne 1

Cette poésie italienne du début du XIX ème siècle est très connue et fait partie du patrimoine poétique du pays. De son auteur, Giacomo Leopardi, au XXIème siècle, on retient surtout son recueil I CANTI. Personne érudite, grand travailleur, gravement malade, avec une vision malheureuse de l’ amour, a décrit sa volonté de « cloisonnement ». Le but, nous raconte-il est de « boucher » son horizon pour pouvoir se fondre dans la pensée. Pas de tristesse donc mais juste l’ envie de se retrouver face à soi -même. Ce « naufrage » dans cette mer lui est doux.

Sempre caro mi fu quest’ elmo colle,

e questa siepe, cha da tanta parte

dell’ ultimo orizzonte il guardo esclude.

Ma sedendo e mirando , interminati

spazi di là da quella , e sovrumani

silenzi , e profondissima quiete

io nel pensier mi fingo ; ove per poco

il cor non si spaura. E come il vento

odo stormir tra queste piante , io quello

infinito silenzio a questa voce

vo comparando : e mi sovvien l’ eterno,

e le morte stagioni, e la presente

e viva, e il suon di lei. Cosi tra questa

immensità s’ annega il pensier mio:

e il naufragar m’ è dolce in questo mare 

le doudou de Mély

Image

African way

Image

Strange human being

Image

Anonyme

Je suis un poème sans nom.

Un poème pour rien.

Une fantaisie, un caprice.

 

Après tout… A quoi je sers?

Tout le mond dit : A rien.

On me voit futile, démodé

et incompréhensible.

Pourtant… Je déverse vos sentiments

Amour, rage et désespoir.

Je suis la petite voix

Celle qui rend la vie moins triste.

Je suis le voyage, la vie.

Bref, je suis vous.